Social Icons

MILIANA VIENT DE PERDRE UN DE SES ERUDITS FILS

Djilali Takhrist avait quitté Miliana sa ville natale pour l'institut Algerien du pétrole vers la moitié des années 70. Apres un cursus universitaire conclut avec succès ; il reintegre la division explotation de la sonatrach, poursuivit ses études au centre géologique et géophysique de l'université des sciences et techniques du languedoc de Montpellier.  
En 1991, il soutenait sa thèse  de doctorat avec brillance . depuis, il n'a cessé de gravir les échelons, chef de service , chef de département , directeur de la direction des études et synthèse et enfin directeur de la division exploitation vers les années 2000.
Son arrivée à la sonatrach , insuffla une nouvelle dynamique à l'exploitation en Algérie. Tenace et combatif, Djilali avait remporté plusieurs batailles.Il a réussi là ou les autres ont échoué. on lui attribue plusieurs découvertes sans le pourtour de Hassi Messaoud.
EN 2005, deux agences furent installées, lARH et ALNAFT . Cette dernière   fut justement confiée à Djilali takhrist .Responsable de la promotion du domaine minier des hydrocarbures, chaque année , il lançait et organisait des offres compétitives.
Chose qu’il accomplissait de fort belle manière puisqu’il se voua corps et âme. Son dévouement pour l’Algérie fera de lui le fer de lance vis-à-vis des firmes étrangères, ce qui l’a forgé et lui permis de bâtir sa réputation comme un homme incontournable dans l’échiquier Sonatrach.
Mort à 56 ans, Djilali pars subitement sans avertir personne.
 
Blogger Templates