LE CHARDONNERET ALGERIEN SE FAIT RARE


Le Chardonneret avec ses belles couleurs et son chant agréable, qui se retrouve dans de nombreux foyers algériens, est victime de sa popularité, son succès en tant qu’oiseau de ramage et de compagnie.
Cette espèce d’oiseaux en Algérie, est sérieusement menacée. Dans certaines régions, elle a presque disparu en raison de la dégradation de la végétation, cette dégradation est le résultat des effets combinés imposés par de nombreuses contraintes, telle que :
- Les effets du réchauffement de la planète par le dioxyde de carbone (CO2) qui en est la principale cause pourrait aussi aggraver la pollution de l’air partout dans le monde. Selon certains rapports, l'appauvrissement de la biodiversité au niveau mondial a atteint un niveau critique notamment en zones humides et dans les forêts.
- La sécheresse prolongée et les incendies répétés des forêts et des zones près-forestières durant la période de l’insécurité. Par ailleurs, le défrichement des forêts naturelles et leur remplacement par des plantations mono spécifiques plus rentables provoque une perte considérable en biodiversité et fragilise la végétation.
-Les effets de l'urbanisation sur la biodiversité et l'émergence de risque biologique ainsi que le changement du paysage et la modification de la répartition des êtres vivants.
-Le comportement sauvage qu'adoptent les chasseurs de ce type d'oiseaux. La majorité des chasseurs gardent les mâles et tuent les femelles.
-L’exportation commerciale clandestine hors des frontières et notamment vers l'Europe où sa chasse est interdite.