Social Icons

Miliana au fil des siècles


Des textes biens écrits et réunis pour ce qu'ils rapportent, l'histoire d'une ville pas comme les autres, son appellation même doit avoir des origines lointaines

Notre devoir est d’apporter des informations intéressantes sur cette cité antique et de montrer a chacun qu'un toponyme peut faire remonter a la nuit des temps.
A titre indicatif,des notes découvertes au hasard d'une lecture attentive nous ont conduit a Ptolémée (IIe siècle après jésus. C) qui parle de miliana, ville qui, selon lui, se situe à 15°-15 de longitude et à 28-50 de latitude.André Bloch, qui est peut être natif de la région, a eu l'idée ingénieuse de faire ce livre, sélectionnant des textes de tous les temps et dont des écrivains, attachés a cette Miliana mythique, en disent plus long qu'on a pu le penserLire la suite
Les nôtres,choisis parmi les plus anciens qui ont connu ou entendu parler de Miliana,disent que la ville a acquis une importance considérable par rapport a Alger. Tous les instituteurs de la première génération, appelés par l'administration coloniale" indigènes" pour les inférioriser par rapport aux instituteurs français sont passes par Miliana, dans une sorte de collège ou d'école primaire supérieure,avant d'aller a l'école normale d'instituteurs a Bouzareah.
On parlait beaucoup de Miliana en ces temps là pour les promotions d' instituteurs qui y ont suivi une formation scolaire avant la formation pédagogique. C'est peut- être à partir de ce début de XXe siècle que les commerçants des régions montagneuses sont partis tenter leur chance à Miliana ou les villes des alentours comme Khemis-Miliana (appelée à l'époque Affreville), Chlef, Mouzaia, El-Afroun. Certains s'y sont même enracinés, c'est le cas de tailleurs ou marchands originaires de Kabylie.
Miliana, depuis les origines
Des documents historiques indiquent bien que la petite ville a été marquée par les différentes dynasties qu' a connues le maghreb, depuis la nuit des temps peut on affirmer, que la ville a été fondée par les romains? Il y a très peu de chance pour que cela soit vrai , car tout montre bien qu'étant donné sa situation géographique , la ville aurait existé avant toutes colonisations. Aboulkacem mohamed ibn Haucal ' mort en 988 ' , auteur de l'ouvrage célèbre description de l'afrique du nord traduit a l'arabe par Mac Guekin de slane 1842, nous dit ceci dans son récit de voyage," Dans la journée suivante, on arrive a Milyana ville très ancienne, situé sur un embranchement de la rivière chelif . 
Elle possède des moulins a eau et des terrains fertilisés par l'irrigation..... " Au XIe siècle, il y avait des auteurs de la trempe d'Ibn Djoubair ou d'Ibn Battouta , attachés au genre littéraire " relation de voyage" Ce fut le cas d'El Bacri qui, dans sa description de l'afrique septentrionale, a beaucoup insisté sur Miliana. On voici un extrait très significatif: "" Miliana ou le voyageur arrive ensuite, est une noble et ancienne ville .Restaurée par Ziri Ibn Menad qui l'assigna pour résidence a son fils Technologie, elle domine toute la plaine qu' occupent les Beni Ouariffen et d'autres tribus.
Elle est bien approvisionnée ,bien peuplée et assise sur une riviere ; elle possede aussi quelques puits de bonne eau et un Bazar tres frequenté . De la, on passe a Achir.
 
Blogger Templates